C’est grâce aux progrès médicaux qui font reculer le cancer du sein et aux organismes de lutte qui médiatisent la maladie, son dépistage et ses traitements, que des femmes en meurent moins. Certains chiffres restent cependant alarmants et les facteurs de risque invitent à la plus grande vigilance : rendez-vous annuels chez le gynécologue et auto-examens réguliers.

Les chiffres

-    1ère cause de cancers féminins
-    1 femme sur 9 en moyenne développe un cancer du sein au cours de sa vie
-    Dans 75 % des cas, les femmes atteintes d’un cancer du sein ont plus de 50 ans
-    1 million de cancers du sein détectés chaque année dans le monde
-    Toutes les 53 minutes, une femme meurt du cancer du sein

Les facteurs de risques

-    L’âge : après 50 ans, le dépistage est (pris en charge par la Sécurité Sociale à 100%) fortement recommandé et ce, tous les deux ans
-    Les antécédents familiaux
-    Les prédispositions génétiques : les femmes présentant une mutation des gènes BRCA 1 et BRCA 2 (comme ça, vous saurez) ont un risque plus élevé de développer un cancer du sein
-    L’exposition aux hormones : absence de grossesse, grossesse tardive, règles précoces, ménopause tardive, absence d’allaitement, traitements hormonaux, etc.
-    La consommation de tabac ou d’alcool
-    Le surpoids